top of page
  • Photo du rédacteurCharline Hébras

Petit déjeuner healthy & gourmand : comment faire ?

Dernière mise à jour : 19 mai 2020

On parle beaucoup du petit déjeuner sur internet, dans les médias, sur les réseaux sociaux... Certains en ont fait un argument de vente des régimes amaigrissants en lui donnant des qualités nutritionnelles particulières mais il est très difficile de démêler le vrai du faux.




RÈGLE n°1 : Se faire plaisir !

Le petit déjeuner doit rester un moment de plaisir. Oubliez les contraintes que vous imposent un régime amaigrissant restrictif et ouvrez vos placards pour sélectionner votre coup de cœur de la journée. Un petit déjeuner peut se construire autour d'aliments gourmands à condition d'être stratège! L'idée est de ne pas tout consommer en une fois mais d'espacer les petits plaisirs sur la semaine.

Envie d'une chocolatine ou d'un croissant ? Ok. Mais je replace sur l'étagère ma pâte à tartiner et ma confiture que je mangerai demain.


RÈGLE n°2 : Sélectionner des produits satiétogènes.

Qui n'a jamais ressenti le petit coup de mou en fin de matinée, la petite fringale de 11h30 ou encore le bruit assourdissant de l'estomac qui gronde en pleine réunion?

Pas de panique, il existe une solution. Un petit déjeuner riche en protéine et en fibre vous permettra de tenir jusqu'au déjeuner. Et concrètement ? Un bol de céréales complètes avec du lait, un toast de pain complet d'épeautre avec du saumon, un chocolat chaud avec des tartines ou encore une omelette avec un kiwi, il y en a pour tous les goûts et ça fonctionne.


RÈGLE n°3 : Eviter l'ultra-transformé.

Il y a céréale et céréale ! Qu'elles soient bio ou conventionnelles, des céréales fourrées au chocolat sont moins intéressantes d'un point de vue nutritionnel que des céréales complètes. La teneur en fibre des aliments joue un rôle majeur dans la digestion (notamment dans la régulation du transit) mais également dans l'assimilation des glucides. Plus un aliment est transformé de façon industrielle, plus son index glycémique est haut, plus les glucides qui le composent sont assimilés rapidement dans l'organisme.


RÈGLE n°4 : S'autoriser des solutions de secours.

Le quotidien prend parfois le dessus sur nos envies, nos besoins et nos bonnes résolutions. On se retrouve à courir après le temps et le petit déjeuner est souvent mis de côté. Pourquoi de pas opter pour le plan de secours? Si vous êtes pressés, prenez de quoi vous restaurer en début de matinée : un fruit frais, un yaourt à boire, une poignée d'amande, une tartine de pain avec une portion individuelle de fromage... quelque chose de transportable et facile à manger entre deux rendez-vous.




Article écrit par Charline HEBRAS, diététicienne-nutritionniste

210 vues0 commentaire
bottom of page